Raisons pour lesquelles les yogis ne devraient pas fumer la marijuana

La plupart des yogis se considèrent comme des amoureux de la nature. Beaucoup de hippies modernes (comme moi) portent des vêtements qui ressemblent parfois un peu aux années 70, mangent de la nourriture locale, soutiennent des causes qui aident la planète, pratiquent le yoga en plein air et nous aimons vraiment fumer l’herbe.

Pourquoi Yogis aiment l’herbe

Oui, nous aimons notre nature, nos animaux, nos arbres et nos fleurs. Et apparemment beaucoup de yogis aiment aussi une autre chose naturelle: les mauvaises herbes. Je parle du cannabis, de la ganja, de la marijuana, de l’herbe, du pot, peu importe comment vous l’appelez. Et avec l’adoption récente de lois aux États-Unis tant au Colorado qu’à Washington, qui peut dire que cet intérêt ne va pas croître? En fait, il y a tellement de raisons pour lesquelles les yogis en particulier devraient utiliser cette plante. Voici quelques raisons populaires:

Ça calme l’esprit
Cela permet à l’utilisateur de penser profondément
Les Sadhus de l’Inde (experts de la marijuana, du yoga et de la méditation) sont vénérés pour leurs connaissances
Le Yoga Sutra dit que c’est une source de siddis, ou pouvoirs psychiques
Obtenir de vraies lumières

 

Malheureusement, quiconque croit que ces raisons sont assez bonnes ne prête pas vraiment attention aux vrais enseignements du yoga. Quelle est la signification du yoga? Union, du corps et de l’esprit. Et comment pouvons-nous faire cela si notre esprit s’éloigne et ne prête pas attention au monde réel?

Voici cinq raisons pour les yogis de ne pas fumer de la marijuana:

1. Il crée une illusion

Les sentiments produits par l’utilisation de la marijuana sont connus dans le yoga comme « maya » ou comme un voile d’illusion. L’utilisation de la marijuana est un signe que vous recherchez une expérience de vie réelle. Utiliser une source externe pour aider avec cette expérience ne fait que masquer l’expérience réelle qui peut être trouvée à l’intérieur.

2.Il se concentre sur

Le yoga consiste à développer la conscience de soi – la perusha – ce qui ne change jamais. Il s’agit aussi de remarquer les fluctuations de l’esprit et ce sont de vraies pensées. « Yoga chitta vritti nirodha », Yoga Sutra 1.2, qui se traduit par « Le yoga est la discipline individuelle qui conduit à la cessation des fluctuations de l’esprit. » La vraie discipline n’est possible que lorsque vous êtes capable de calmer les fluctuations , à travers la méditation et le pranayama.

3. Il mess avec vos nerfs

Ganja ne vous conduira pas à l’illumination. Yoga Sutra 4.1, qui déclare, « Les siddhis sont nés de naissance, herbes, mantras, austérités ou Samadhi. » Traduit par Swami Satyananda Saraswati, qui était aussi apparemment appelé le « Woodstock Guru », et était sage de ce que les yogis hippies étaient faire dans les années 1960. Il explique que « … des choses comme le LSD et le ganja ne doivent pas être incluses [dans le Sutra 4.1] car elles causent des maladies et des troubles nerveux. Ces choses causent la dépression de certains centres nerveux et donnent lieu à des effets comme Samadhi, mais ils ne doivent pas être inclus dans les herbes causant des siddhis parce qu’ils sont de type inférieur.  »

4. Il vous détache du monde réel

Fumer de l’herbe affectera votre capacité à fonctionner dans le monde réel. Oui, fumer de l’herbe peut calmer l’esprit, mais c’est plus un engourdissement qu’un apaisement. Nous méditons pour renforcer nos esprits, de sorte que lorsque nous sommes confrontés à des situations difficiles, nous pouvons nous concentrer et être calmes et conscients de la situation et rester presque inchangés. L’utilisation constante de l’herbe diminuera cette capacité parce que l’esprit sera habitué à se sentir engourdi.

Et enfin: offririez-vous au Dalaï Lama un joint? Je ne le pensais pas. Assez dit.

Ne confondez pas un mont Rocky Mountain avec Samadhi

Bien que je ne sois pas personnellement contre l’herbe, je pense que les yogis qui sont sérieux dans leur pratique devraient réfléchir à deux fois avant de l’utiliser, surtout si c’est sur une base régulière. Le Colorado est un paradis pour les pratiquants de yoga et les conférences. Qui peut dire qu’il n’y aura pas quelques classes « Bake and Bend » ajoutées aux horaires hebdomadaires?

Ce que les yogis doivent se rappeler, c’est que l’éveil réel et atteindre Samadhi ne viendra pas d’une mauvaise herbe, cela vient d’un dur labeur et d’une pratique persistante – abhyasa (Sutra 1.14) – une bonne pratique inclut la foi complète, continue ininterrompue, pendant longtemps – C’est le moyen d’atteindre l’état de yoga.